DIRECT. Covid-19 : la Chine entame le dépistage d’une métropole entière

June 22, 2019 by No Comments


Retrouvez ici l’intégralité de notre live #CORONAVIRUS

12h50 : Voici les articles que vous consultez le plus en ce moment sur franceinfo.fr :

• Un extrait de l’interview du Premier ministre, Jean Castex, sur franceinfo ce matin, dans lequel il “n’exclut pas” des reconfinements locaux.

• L’intégralité de cette même interview, en vidéo.

• Notre article sur l’intervention d’Emmanuel Macron, mercredi à 19h55 sur France 2 et TF1.

12h35 : Quarante secondes de jeu… puis dehors. Hier, lors de la quatrième journée de Jeep Elite entre Cholet et l’Asvel, un joueur de la seconde équipe, Norris Cole, a quitté le terrain juste après le début du match. La raison ? Il avait appris durant l’échauffement qu’il était positif au Covid-19. Les explications de francetv sport. (LOÏC VENANCE / AFP)

12h04 : Voici le point sur l’actualité à la mi-journée :

La France est “dans une deuxième vague forte” de l’épidémie de Covid-19 et “il ne peut plus y avoir de relâchement”, a estimé le Premier ministre Jean Castex. Emmanuel Macron évoquera la situation sanitaire mercredi soir dans un entretien à France 2 et TF1.

• L’attaque d’un commissariat de Champigny-sur-Marne samedi soir par une quarantaine de personnes aux tirs de mortiers d’artifice, visait à “casser les symboles de la République” et à “casser du flic”, pour le ministre de l’Intérieur qui a annoncé que les syndicats policiers serait reçu par le chef de l’Etat jeudi.

• Bernard Tapie à nouveau devant la justice : quinze mois après sa relaxe, l’homme d’affaires est rejugé à Paris à partir de cet après-midi avec cinq coprévenus dans l’affaire de l’arbitrage lui ayant accordé 403 millions d’euros en 2008 et qui a été annulé au civil pour “fraude”.

Le prix Nobel d’économie a été attribué aux Américains Paul Milgrom, 72 ans et Robert Wilson, 83 ans, deux experts des enchères dont les travaux novateurs ont notamment servi aux attributions des fréquences télécom.

11h41 : Fin septembre, l’Allemagne a inclus l’aération comme geste barrière visant à lutter contre le coronavirus. Une décision justifiée par le risque de transmission du virus par aérosols. Ce mode de transmission est-il reconnu ? S’agit-il d’un mode de transmission important ? Comment réduire les risques chez soi ? L’aération peut-elle vraiment être un geste barrière ? Elements de réponse grâce à notre journaliste Valentine Pasquesoone.

11h11 : Emmanuel Macron doit-il être considéré comme “cas contact” du président de la Polynésie française, dépisté positif au Covid-19 ? Non, répond ce matin l’Elysée, qui précise que les gestes barrières ont été “scrupuleusement respectés” lors de la rencontre entre les deux dirigeants jeudi, avec “le port du masque et la distanciation”.

11h10 : Bonjour , bonjour . Impossible de vous répondre à l’heure actuelle. Interrogé ce matin sur la possibilité de mettre en place des restrictions sanitaires supplémentaires, Jean Castex a souligné qu’“un reconfinement général”, dont “les conséquences sont absolument dramatiques”, devait “être par tous moyens évité”.

Je ne suis pas devin, mais si un confinement devait être annoncé, il est fort peu probable qu’il soit d’une ampleur nationale. Depuis le 11 mai, l’exécutif a en effet opté pour des mesures prises à l’échelle du département ou de l’agglomération, prises en concertation avec les préfets.

10h52 : Il va y avoir des annonces de couvre-feu certainement non ?

10h51 : Emmanuel Macron prendra la parole mercredi soir à 20h sur la crise sanitaire un confinement est-il envisageable ?

10h42 : Le président de la République répondra aux questions d’Anne-Sophie Lapix (France 2) et de Gilles Bouleau (TF1). Cet entretien portera notamment sur la situation sanitaire et économique du pays. Il sera également retransmis sur franceinfo canal 27 ainsi que sur notre site et application.

10h40 : Emmanuel Macron sera interviewé en direct de l’Elysée mercredi à partir de 19h55 sur France 2 et TF1.

10h36 : “A Paris, on a par exemple chez les 20-30 ans plus de 800 cas positifs pour 100 000 [personnes]. Le seuil d’alerte, c’est 50. Et surtout, depuis trois jours, ces chiffres augmentent très rapidement chez les personnes âgées.”

Invité de BFMTV ce matin, le directeur de l’ARS d’Ile-de-France a indiqué que 17% des personnes testées pour le Covid dans la région étaient positives, “un chiffre qu’on n’avait jamais atteint” auparavant.

09h52 : Les connaissances s’affinent sur le Sars-CoV-2. Une étude de l’agence scientifique nationale australienne publiée ce matin, montre que dans un milieu frais et sombre, le virus est “extrêmement résistant” sur des surfaces lisses, comme des écrans de téléphone. Plus d’informations dans notre article.

09h43 : Inquiets pour leur avenir menacé par la crise sanitaire, les forains se mobilisent aujourd’hui un peu partout en France. Voici des images dans les alentours de Marseille, du Havre et de Virsac.

09h32 : Pourquoi le gouvernement se refuse-t-il à réclamer des contreparties aux entreprises qui ont bénéficié du plan de relance ? “La philosophie d’Emmanuel Macron et de Jean Castex, c’est de dire que si on commence à demander des contreparties, ça va être une entrave à la libre entreprise et ça sera absolument contreproductif”, analyse Nathalie Saint-Cricq, éditorialiste de France Télévisions, sur franceinfo.

09h32 : #CASTEX Voici les principaux points à retenir de l’interview de Jean Castex sur franceinfo :

• Interrogé sur la récente attaque d’un commissariat à Champigny-sur-Marne ainsi que sur l’agression de deux policiers à Herblay, le Premier ministre a promis que son gouvernement serait “intraitable” et qu’il donnerait aux policiers “les moyens nécessaires à leur action”.

• Faut-il prendre des mesures supplémentaires pour lutter contre la pandémie ? “Le reconfinement général doit être évité, c’est possible”, a répondu Jean Castex, ajoutant que “rien ne [devait] être exclu”. Le chef de l’exécutif a toutefois “demandé” aux Français de limiter le nombre de personnes qu’ils reçoivent à leur domicile.

“Le gouvernement a demandé une nouvelle version” de l’application StopCovid “qui sera lancée le 22 octobre”, a ajouté le Premier ministre.

“Le gouvernement annoncera les décisions qu’il prend pour les plus vulnérables” samedi, à l’occasion de la Journée nationale de lutte contre la pauvreté, a annoncé Jean Castex.

09h07 : “Il y a des clusters, évidemment, parce qu’il y a des rassemblements, mais on les maîtrise grâce à des protocoles sanitaires extrêmement stricts. Et aujourd’hui, ça se passe globalement bien. Il faut que ça continue.”

09h06 : L’activité partielle sera reconduite au moins jusqu’à la fin de l’année 2020. Idem pour les exonérations de cotisations sociales qui, elles aussi, seront prolongées jusqu’à la fin de l’année.”

Le Premier ministre évoque les aides aux secteurs du tourisme et de l’événementiel.

08h58 : Faut-il interdire aux entreprises qui ont bénéficié d’aides publiques durant la crise de licencier ? Interrogé à ce sujet sur franceinfo, le Premier ministre dit préférer que les “instances du dialogue social” soient saisies pour éviter ces situations.

09h02 : Le directeur de l’Agence régionale de santé d’Ile-de-France annonce sur BFMTV que “17% des tests” réalisés dans la région sont positifs.

09h02 : Le Premier ministre (qui a appelé StopCovid “TéléCovid”), a reconnu que l’application “n’avait pas eu les effets escomptés” pour lutter contre la pandémie.

08h51 : Une nouvelle version de l’application StopCovid sera disponible le 22 octobre, annonce Jean Castex.

08h50 : Le Premier ministre reconnaît qu’il ne “peut pas réglementer” sur ce sujet.

08h50 : #CASTEX Le Premier ministre Jean Castex “demande” aux Français de limiter le nombre de personnes qu’ils reçoivent à leur domicile.

08h47 : Interrogé sur la possibilité de mettre en place localement de nouveaux confinements, le Premier ministre explique que “rien ne doit être exclu quand on voit la situation dans nos hôpitaux”.

08h47 : “Nous prenons des mesures en fonction de la situation épidémique. Si, dans une période de 15 jours, nous voyons que les indicateurs sanitaires se dégradent beaucoup, que les lits de réanimation se remplissent plus encore que prévu, nous pourrons effectivement prendre des mesures supplémentaires.”

Le Premier ministre évoque les mesures sanitaires prises localement pour lutter contre la pandémie.

08h43 : “La réalité de la deuxième vague est là. Il ne peut plus y avoir de relâchement.”

08h42 : “On a déconfiné, je pense, de façon efficace. Et puis sont arrivées les vacances et nous avons, collectivement, considéré que c’était fini. Moi, je ne l’ai pas pensé. Mais les Français ont considéré un peu trop vite que le virus avait disparu.”

Le Premier ministre est désormais interrogé sur la pandémie de Covid-19.

08h26 : Nicolas Lemay indique le dispositif est “allégé” concernant l’opération escargot prévu sur Paris, pour ne pas trop bloquer la circulation. Les opérations prévues ailleurs en France sont elles maintenues. Les forains, durement touchés par la crise sanitaire, réclament notamment l’accès au fonds de solidarité.

08h35 : Des représentants des forains vont être reçus ce lundi à 13 heures au ministère de l’Economie et des Finances, annonce Nicolas Lemay, président de la Fédération nationale des forains de France, à franceinfo.

08h19 : Cent jours après sa prise de fonction, Jean Castex est l’invité exceptionnel de franceinfo ce matin. Interrogé par Marc Fauvelle et Salhia Brakhlia, le Premier ministre fera le point sur la politique de l’exécutif face à la pandémie de coronavirus, mais également sur ses conséquences économiques ainsi que sur les enjeux de sécurité. Vous pourrez suivre cet entretien en direct et en vidéo sur le canal 27, ainsi qu’à la radio et sur ce flux.

08h36 : La mobilisation des forains, qui s’alarment de la dégradation de leur situation en raison de la crise sanitaire, a débuté. A Arras (Pas-de-Calais), de nombreux camions se préparent à lancer leur opération escargot, rapporte un journaliste de La Voix du Nord sur place.

07h58 : Nous l’indiquions plus tôt ce matin, les autocaristes font partie des professions qui se mobilisent aujourd’hui pour alerter sur leur situation dans le cadre de la pandémie. “On a perdu quasiment toute notre clientèle”, s’alarme ainsi sur franceinfo Frédéric Houzé, le gérant des Autocars FH Tourisme qui appartient à un collectif de transporteurs.

07h48 : “Il faut être très humble et dire qu’il y a beaucoup de choses qu’on ne sait pas. On entend trop de vérités qu’on nous assène. On ne vit pas qu’une crise sanitaire, mais un changement d’époque : un virus très contagieux avec une mortalité très faible bouleverse tout notre équilibre. (…) Il est probable que nous vivions avec ce virus pendant longtemps, avant de finalement le contrôler.”

Invité des “4 Vérités” de France 2, le virologue Christian Brechot évoque la pandémie de coronavirus en cours.

07h15 : Nous l’évoquions plus tôt : des opérations escargot ce matin dans une dizaine de villes à l’appel des forains, qui dénoncent les annulations en série des fêtes foraines pour cause d’épidémie de coronavirus. À Lyon (Rhône), soixante-quinze familles vivent ainsi dans l’incertitude. Notre journaliste Lauriane Delanoë est allée à leur rencontre.

(LAURIANE DELANOË / RADIO FRANCE)

06h56 : Passage de Toulouse et de Montpellier en zone d’alerte maximale oblige, La Dépêche du Midi et Midi Libre consacrent leur une aux conséquences de la dégradation des indicateurs liés à l’épidémie de Covid-19.

06h39 : Lors de son séjour à Paris, Edouard Fritch a aussi rencontré le Premier ministre Jean Castex et le ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu une semaine plus tôt, ainsi que le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, lundi 5 octobre.

06h39 : Deux jours après avoir rencontré Emmanuel Macron à Paris, le président de la Polynésie française Edouard Fritch a été testé positif au Covid-19 à son retour à Tahiti, a annoncé cette nuit un communiqué de son service de communication.

07h16 : Enfin (je vous avais prévenu que de nombreuses mobilisations étaient prévues !), une manifestation des chauffeurs VTC est annoncée dès 10 heures devant le ministère des Finances, rue de Bercy, “avec beaucoup de pollution sonore”, selon les organisateurs, qui espèrent entre 1 000 et 1 500 véhicules. Les chauffeurs prévoient aussi de manifester au même endroit demain et mercredi.

07h16 : Les autocaristes organisent un rassemblement statique à Paris. La mobilisation doit débuter à 8 heures entre la porte Dauphine et la place du Maréchal de Lattre de Tassigny. Les organisateurs attendent 300 cars, mais promettent de ne pas bloquer le périphérique “pour ne pas embêter ceux qui doivent aller travailler”, a précisé à France Bleu Paris le porte-parole du collectif des autocaristes indépendants.

07h16 : Les professionnels du cirque se mobilisent également ce matin. Un départ du péage de Saint-Arnoult (Yvelines) est prévu à partir de 8 heures. Le cortège devrait faire une opération escargot sur l’autoroute A6 et sur le périphérique jusqu’au cours de Vincennes, à Paris, avec une arrivée prévue avant 12 heures.

07h16 : Commençons avec les forains, qui ont prévu de se rassembler à partir de 7 heures sur le cours de Vincennes, à Paris (12e). A partir de 8h30, un cortège s’élancera au ralenti vers le péage de Saint-Arnoult (Yvelines) pour une “opération péage gratuit”. Une mobilisation doit également avoir lieu sur l’autoroute A13 entre Le Havre et Rouen à partir de 8h30.

07h16 : Attention si vous prenez le volant ce matin. Professionnels du cirque, forains, autocaristes, et chauffeurs de VTC ont prévu des rassemblements et des opérations escargot, notamment autour de Paris, pour dénoncer leur situation face à la crise sanitaire. Nous allons faire le point dans les prochaines minutes sur les principales mobilisations.

07h16 : On commence tranquillement avec un premier point sur l’actualité :

• L’attaque aux mortiers d’artifice dans la nuit de samedi à dimanche du commissariat de Champigny-sur-Marne, deux jours après que deux policiers en mission en civil ont été blessés, dont un gravement, par balles à Herblay (Val-d’Oise), a suscité un vif émoi chez les forces de l’ordre. Unité SGP police a appelé à la mobilisation dès aujourd’hui devant les services de police de l’Hexagone.

• Prudence si vous prenez la route. Professionnels du cirque, forains, autocaristes, VTC : plusieurs professions organisent des rassemblements ou des opérations escargot ce matin. Ils dénoncent à chaque fois leur situation face à la crise sanitaire.

• Toulouse et Montpellier passeront demain en zone d’alerte maximale en raison de la dégradation des indicateurs liés à l’épidémie de Covid-19, rejoignant la plupart des grandes villes françaises, ont annoncé dimanche les préfectures concernées.

• Cent jours après son arrivée à Matignon, le Premier ministre Jean Castex est l’invité exceptionnel de franceinfo ce matin à 8h30.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *